Avec plus de 620 millions d’utilisateurs journaliers de Google, le référencement naturel est un levier d’acquisition à prendre très au sérieux. Plus connu sous le nom de SEO (Search Engine Optimization), le référencement naturel correspond à votre visibilité sur les moteurs de recherches.

Plusieurs actions sont à mener dans le cadre de la stratégie SEO. La première consiste à donner une crédibilité technique à votre site auprès moteurs de recherche pour qu’ils puissent lui envoyer du trafic. Consultez notre article Faire réferencer son site sur Google pour plus de détails sur le sujet.


De plus en plus implanté dans notre écosystème, le marché du e-commerce connaît
une croissance fulgurante avec un chiffre d’affaires de 112 milliards d’euros  en 2020 contre 57 en 2014.

A juste titre, le e-commerce présente de nombreux avantages non négligeables, parmi:

  • Une zone de chalandise plus grande.
  • Une boutique ouverte 24 heures sur 24.
  • Une maîtrise de vos frais fixes

Loin des effets de mode éphémère, le e-commerce semble avoir de belles années devant lui  grâce à nos nouvelles habitudes de consommation.

Cependant, la démocratisation des e-commerces nous conduit inévitablement vers une concurrence plus intense. 

Pour exister dans ce marché plein de promesses et de croissance, il faudra donc se faire connaître !

Comment faire connaître son e-commerce en 14 étapes ? 

1 – Optimiser votre site au référencement naturel

Avec plus de 620 millions d’utilisateurs journaliers de Google, le référencement naturel est un levier d’acquisition à prendre très au sérieux. Plus connu sous le nom de SEO (Search Engine Optimization), le référencement naturel correspond à votre visibilité sur les moteurs de recherches.

Plusieurs actions sont à mener dans le cadre de la stratégie SEO. La première consiste à donner une crédibilité technique à votre site auprès moteurs de recherche pour qu’ils puissent lui envoyer du trafic. Consultez notre article Faire réferencer son site sur Google pour plus de détails sur le sujet. 

2 – Alimenter votre blog

Autre levier de la stratégie SEO, la rédaction de contenu pour alimenter votre blog professionnel apporte plusieurs bénéfices.

  • Google aime les sites vivants qui proposent régulièrement du contenu neuf à ses utilisateurs.
  • En prenant la parole sur des sujets que vous maîtrisez, vous confirmez votre expertise auprès de vos lecteurs ainsi que votre crédibilité. 
  • Développer votre notoriété : Lorsque vous proposez des articles de blog de qualité, ces derniers seront plus susceptibles d’être partagés et relayés.
  • Créer du lien : Il sera plus facile de créer des partenariats avec d’autres blogueurs et influenceurs dans le cadre du netlinking que nous verrons en dessous.
  • Avoir du contenu à proposer dans vos campagnes d’emailing à voir ci-dessous également.

 

3 – Rédiger des fiches produits

Une fiche produit a pour but de mettre en valeur le produit. Elle doit être simple et intuitive. On y retrouve la description du produit ainsi que les visuels de mise en valeur. 

Avant de se lancer dans la rédaction de celles-ci, plusieurs actions sont à définir.

  • Identifier le mot clé sur lequel se positionner et l’insérer de façon naturelle dans votre contenu. Nous devons le retrouver dans votre titre h1, dans l’un de vos titres h2 et dans votre contenu. Insérez-le également dans les métadonnées de vos pages ainsi que dans la balise ALT (texte alternatif) de votre page. 
  • Personnalisez votre votre contenu en fonction de votre cible. Une fiche produit à destination d’un professionnel est plus technique qu’une fiche produit à destination d’un particulier. Ne faites pas de copier-coller du contenu de la fiche du fournisseur. Google n’aime pas cela.

 

4 – Le référencement local

Le référencement local n’a d’utilité que si vous avez une boutique physique adossée à votre e-commerce. 

Voici quelques actions à mener dans le cadre de sa mise en place.

  • Ajoutez une localisation aux mots clés sur lesquels vous vous positionnez. Exemple: Boutique de vêtements Paris 16ème. 
  • Inscrivez-vous sur des annuaires de référencement local.
  • Créez votre compte Google My Business et demandez à un maximum de commentaires à vos clients et fournisseurs.

 

5 – Faire du netlinking

Le netlinking est la stratégie qui vous permet d’obtenir des liens entrants vers votre site depuis d’autres sites. Dans notre précédent article, nous avons identifié pour vous 7 façons pour obtenir des backlinks de qualités. Nous vous invitons vivement à lire avant de mettre en place votre stratégie de netlinking.

    6 – Faire l’emailing

    Technique de marketing direct, l’emailing est un message publicitaire envoyé à sa cible. 

    L’un des avantages de ce levier est sa capacité à sensibiliser et à générer de l’intérêt pour vos produits auprès de vos clients et prospects.

    L’emailing est particulièrement utile dans le cadre du remarketing. Selon la FEVAD (fédération du e-commerce et de la vente à distance), le taux d’abandon de panier est entre 70 à 80 %.

     

    7 – Animer votre communauté sur les réseaux sociaux.

    Les Français passent en moyenne 2h25 sur internet par jour, soit 19 minutes de plus qu’en 2019 (plus 15%). Que vous vous adressiez à du BtoB ou BtoC votre cible est sûrement sur les réseaux sociaux. 

    • Identifiez les réseaux sociaux les plus pertinents pour vous (celle que fréquente votre cible)
    • Mettez en place une routine de publication afin de fédérer votre communauté autour de votre marque.

     

    8 – Mettre en place des actions publicitaires (SEA) .

    Le SEA (Seach Engine advertising ) selon la description de Wikipedia est la mise en place de réponses subventionnées (payantes, aux enchères ou à coût fixe) dans les pages de résultats d’un moteur de recherche (SERP), par opposition au référencement gratuit, dit naturel.

    Le principale avantage du SEA est qu’il nous offre une visibilité instantanée tout en vous permettant de maîtriser les coûts d’acquisition. 

    Vous définissez le budget à allouer à vos campagnes et grâce à un système d’enchères vous remportez la meilleure position. 

    Sans stratégie SEA claire, le coût de votre campagne peut très vite exploser sans retour sur investissement. Nous vous conseillons de vous faire accompagner par un professionnel

    9 – Faire du buzz marketing (marketing viral)

    Le buzz marketing est une technique marketing utilisée par les marketeurs afin de faire parler du produit ou de la marque en faisant le buzz. Le but est de créer une effervescence autour du produit et d’inciter les lecteurs à un maximum de partage.

    Les principaux avantages de cette technique sont :

    • Développer le bouche à oreille autour de votre produit ou marque.
    • Le consommateur lui-même devient votre ambassadeur. 

    Le buzz marketing fonctionne avec plusieurs levier :

    • Le marketing de contenu
    • La guerilla marketing
    • Les réseaux sociaux. 

    10 – Relation publiques en ligne

    La relation publique en ligne est une nouvelle pratique en matière éditoriale. Il s’agit de publier un communiqué sur les sites de publications, ou des sites de publication spécialisés dans votre domaine d’activité. 

    Les avantages à cette technique :

    • Avoir un lien intéressant pour votre netlinking, donc favoriser votre référencement naturel.
    • Un coût de mise en place quasiment nul.

    11 – Les marketplaces.

    Amazon, Cdiscount, Aliexpress sont les leaders actuels du e-commerce. Il peut même nous sembler impossible de nous frayer un chemin sur ce marché. Leurs engagements sont très difficiles à concurrencer.

    Grâce à leurs marketplaces, vous allez pouvoir bénéficier de leurs notoriétés pour vendre vos produits et faire connaître votre marque dans le but d’orienter vos prochains acheteurs vers votre e-commerce directement.

      12 – L’affiliation

      Même principe que les marketplaces, les sites d’affiliations jouent le rôle d’entremetteur. Ils feront la promotion de vos produits en contrepartie d’une commission si une vente est effectuée grâce à leur site.

      13 – Les comparateurs de prix.

      Même principe que les marketplaces, les sites d’affiliations jouent le rôle d’entremetteur. Ils feront la promotion de vos produits en contrepartie d’une commission si une vente est effectuée grâce à leur site.

      14 – Les sites de vente privée.

      Les sites de vente privés ont pour but de proposer les prix les plus bas du marché. Pour cela, ils partent du principe qu’un stock invendu coûte cher. Au lieu de le détruire ou de le stocker indéfiniment, il vaudrait mieux le vendre à petit prix

      Au même titre que les sites comparateurs, ce canal vous permet d’écouler votre stock et de faire connaître votre marque.

        EN CONCLUSION

        Il existe une multitude de leviers pour faire connaître votre e-commerce. Afin que vos efforts soient mieux répartis et vous assurez un résultat, faites vous accompagner par un professionnel. 

        Chez Wicomm, nous vous proposons de prendre un moment ensemble afin que vous nous parliez de votre projet

        Par Karim ALLEK

        Consultant et développeur WordPress, Woocommerce et stratégie SEO.

        Un projet digital pour développer votre activité ?